Skip to content Skip to footer
• L'INAD •

• Pourquoi j'ai rejoins
l'Institut National Des Arts Divinatoires •

• Il est essentiel que cette profession soit accompagnée d’un code d’éthique et de morale.

• Une charte de confiance dans la profession •

➣ Comment reconnaitre et éviter les escrocs et manipulateurs.

Depuis 2007, je suis membre adhérent N° 1070 de l’I.N.A.D (Institut National Des Arts Divinatoires) à Paris. L’INAD, œuvre en premier lieu à l’information, la protection des consommateurs et la moralisation de la profession.

J’ai signé la charte de déontologie de L’I.N.A.D. et j’ai mis en place ma propre déontologie professionnelle. Je m’engage sur l’honneur à respecter les dispositions et à exercer mon activité avec sérieux, honnêteté et loyauté afin de satisfaire au mieux les personnes qui font appel à moi.

• Pourquoi suis-je devenu membre ?

« Parce que la voyance et l’astrologie sont souvent récupérées par des escrocs manipulateurs et de faux voyants. Il est essentiel que cette profession soit accompagnée d’un code d’éthique et de morale. C’est pour cela que l’Inadpro a créé une Charte morale et professionnelle à l’intention des consommateurs et des praticiens de l’astrologie et des arts divinatoires. Association loi 1901, L’INAD a été créé en 1987 par Youcef Sissaoui avec la collaboration de Messieurs Jacques Bonnaud, Francis Clément, Maître Alain Stutz et Maître Michel Dughet (avocats). »

• De mon côté, je vous mets en garde contre toutes sortes d’addictions et risques possibles d’escroqueries.

Certaines personnes faisant appel à la voyance étant dans une période de fragilité peuvent facilement se laisser abuser par des pseudos voyants ou des marabouts peu scrupuleux. 

De plus, les consultations de voyance prétendument gratuites, vues et proposées sur internet sont souvent des stratégies commerciales trompeuses visant à vous inciter à consulter et qui restent finalement payantes. Gardez à l’esprit qu’une véritable séance de voyance sérieuse est rarement, voire jamais gratuite.

• Soyez prudent et vigilant !

• En cas de nécessité ou de doute •

L’Institut National des Arts Divinatoires INAD, 148 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 PARIS – 01 40 35 70 89 / 06 86 26 68 71
(lutte contre les professionnels malhonnêtes) contact@inad.info

Une déontologie claire et transparente

• Tour de France des Voyants et astrologues •

• Le Monde de la voyance •

« La grande majorité des voyants subit les dommages collatéraux du fait de l’absence d’une législation précise en ce domaine et de la véritable fourmilière que représente le marché de la voyance et des arts divinatoires. Beaucoup s’accordent à penser que l’honnêteté, l’écoute et l’aide demeurent des valeurs indispensables. Tout professionnel exerçant dans ce milieu se doit de les respecter. Mais dans les faits, on note, au regard des nombreuses plaintes et des témoignages qui nous parviennent, que certains font de la fragilité du consultant un véritable commerce. Les différentes approches et méthodes utilisées pour aborder un client, avec la mise en place de moyens dénués de véritables rapports et échanges humains, fleurissent dans notre société consumériste. Les consultants deviennent des proies, malléables à souhait. Toutes les dérives sont possibles.
Ces médiums exerçaient des professions liées au commerce, au secteur médical, à la direction de société, à la presse… et un jour, le goût des relations humaines, des échanges ou l’étude des astres les a conduits à mettre leurs dons au service des autres. »


Philippe de VERDURON : Le Don en héritage.
Est un médium issu d'une famille au sein de laquelle grand-mère et mère étaient voyantes. Il a baigné dans cet univers et a ressenti son don assez tôt. C'est un professionnel très intuitif et à l'écoute du consultant. Il reçoit à son domicile sur rendez-vous et consulte également par téléphone. Il réalise un thème astral, laisse aussi les visions s'installer et se laisse guider par les vibrations de la voix. Lors de ses consultations, il utilise également le tarot de Marseille, celui de Salvador Dali et un troisième tarot espagnol. Il précise qu'il n'est absolument pas spirite. Fort d'une pratique professionnelle de plus de vingt ans, ce Marseillais installé à Strasbourg reçoit avec beaucoup de bienveillance. Sa clientèle lui est fidèle. Il a une clientèle internationale et se rend disponible pour tous ses consultants, sûr rendez-vous. Philippe de Verduron est scandalisé par les pseudo-voyants qui exercent en toute impunité. Et reconnaît que l'INAD mène une action qui permet de faire un tri nécessaire dans la profession. Il considère que les plateformes sont “des baraques à fric”. Il n'adhère absolument pas à leur mode de fonctionnement. Ses tarifs sont les suivants : 65 à 35 euros pour une consultation par téléphone, sans limite de temps et 75 euros à son cabinet sur Strasbourg.